LES PETITS

LE PARIS BRUN

Agaricus brunnescens

 

S'il ressemble au champignon de Paris blanc par sa forme et sa taille, il se distingue par sa couleurbrune, ses saveurs singulières et sa fermeté plus affirmée.

 

Le Paris Brun, le petit frère du champignon de Paris aux saveurs singulières!

 

A TABLE !

Après quelques minutes de cuisson, le Paris Brun révèle ses arômes boisés, légèrement terreux et son petit goût de noisette. Plus savoureux que le champignon de Paris blanc, il est parfait pour accompagner des viandes blanches. Aussi bon cru que cuit, il se déguste aussi en salade et en hors-d'œuvre.

 

Le Paris Brun, un petit goût en plus ! 

 

LES CHAMPIGNONS, C'EST BON !

Aussi bon à savourer que pour la santé, le Paris Brun est une excellente source de fibres et de vitamines (B2, B5 et B9). Pour conserver toutes ses qualités nutritionnelles, ne l'épluchez pas - il n'a pas de peau - et nettoyez-le avec une serviette humide.

 

 

 

 

 

LE PLEUROTE GRIS

Pleurotus ostreatus

 

Avec son chapeau en forme d'entonnoir, son pied légèrement excentré et sa pousse en grappe, on pourrait presque le confondre avec une huître, agrippée à son collecteur. On le reconnait aussi à sa couleur gris brun et à sa texture veloutée.

 

A TABLE !

Parce que leur chair est ferme, les pieds des pleurotes doivent être émincés avant d'être cuits. Délicieux rissolés, ces champignons se dégustent nature ou persillés. Un régal avec une viande blanche, du poisson ou des fruits de mer.

 

Le pleurote gris, fermement savoureux ! 

 

LES CHAMPIGNONS, C'EST BON !

Source de protéines et de vitamines (B2, B3 et B5), le pleurote gris est aussi riche en cuivre. Des études in-vitro en laboratoireont démontré les bienfaits de ce champignon contre les cellules cancéreuses de la prostate et du colon et contre le cholestérol sanguin et hépatique.

Pour conserver ses nutriments, ne plongez pas les pleurotes dans l'eau et préférez une serviette humide pour les nettoyer. Ne les épluchez pas, ils n'ont pas de peau.

 

 

 

 

 

LE SHIITAKE

Lentinus edodes

 

Sous son grand chapeau brun, mou et soyeux au toucher, le Shiitaké dévoile une chair gouteuse à souhait. Tirant son nom du japonais "Shii" (espèce d'arbre proche du chêne) et "Take" (poussant sur), il est aussi appelé champignon parfumé et "Lentin du chêne".

 

Le Shiitaké délivre en bouche une cinquième saveur, unique, que les japonais ont nommé "umami". Elle est caractéristique des viandes fumées, des poissons ou encore du thé vert.

 

A TABLE !

Naturellement parfumés, les Shiitakés délivrent leurs saveurs lorsqu'ils sont cuits et saisis dans un wok ou une poêle. Vous pouvez les équeuter ou émincer finement les pieds avant d'entamer la cuisson. Le Shiitake se déguste nature ou "à toutes les sauces". Il agrémente parfaitement une salade, une viande, un poisson, du riz, des pâtes...   

 

Shiitaké, un rayon de soleil levant dans votre assiette !

 

LES CHAMPIGNONS, C'EST BON !

Utilisé depuis des siècles en Extrême-Orient comme remède de longévité, le Shiitaké constitue une excellente source de vitamines (D et B5), de cuivre et de sélénium. Il contient également du lentinane, utilisé dans certainstraitements contre le cancer. Pour conserver ses nutriments, ne le plongez pas dans l'eau mais préférez une serviette humide pour le nettoyer. Ne l'épluchez pas, il n'a pas de peau.